A. Les soubresauts de 1789

1. La fin de la monarchie absolue

Louis XVI, à la tête d’une monarchie absolue convoque les états généraux début 1789 pour trouver une solution à la crise financière qui touche le pays. Après avoir recuilli les doléances des sujets du royaume, les députés des états généraux se réunissent en mai 1789 à Versailles.

Les députés sont rassemblés en fonction de leur ordre (noblesse, clergé, tiers état) et le système de vote est favorable aux ordres supérieurs (1 ordre = 1 voix). Le Tiers état conteste ce fonctionnement.

Face aux réticences du roi, les députés du tiers état font bloc et se proclament Assemblée nationale le 17 juin. Le 20 juin, ils jurent de donner une Constitution à la France (serment du jeu de paume) : l’Assemblée nationale devient « constituante ». C’est la fin de la monarchie absolue.

2. La fin des privilèges

Une succession d’événements (prise de la Bastille, Grande Peur) va pousser les députés de l’Assemblée constituante à voter l’abolition des privilèges et des droit féodaux (corvées seigneuriales, servitude personnelle, dîmes, droit de chasse…) le 4 août 1789.


Vocabulaire

Doléances : plaintes ou réclamations adressées à une autorité.

Etats généraux : assemblée convoquée par le roi et composée des élus des trois ordres (clergé, noblesse, tiers état).

Grande Peur : mouvement de révolte des paysans à l’été 1789 qui entraîne la destruction de châteaux et de documents liés aux droit seigneuriaux.


Personnage de l’Histoire : Louis XVI


Documents

La prise de la Bastille en contexte

Etude de document : L’abolition des privilèges

L’abolition des privilèges en contexte

Le Quiz

Octobre 1789 : le retour du Roi à Paris (Tuileries) sous la pression populaire. Extrait de Secrets d’Histoire  : ‘’Les femmes de la Révolution ‘’, France 2, 2018.

Secrets d’Histoire  : ‘’Les femmes de la Révolution ‘’ (extrait)
Print Friendly, PDF & Email

Auteur : M.REGNIER

M. REGNIER enseigne l'histoire-géographie au lycée Balata en Guyane.