A. Une population mondiale de plus en plus urbaine

1. Une urbanisation à plusieurs vitesses

La population mondiale vit majoritairement dans les villes. En effet, on estime que 55 % de la population mondiale est urbaine en 2019 (68 % de la population mondiale devrait être urbaine en 2050).

Toutefois, le taux d’urbanisation est différent selon les régions du monde. D’une manière générale, les pays du Nord sont ainsi plus urbanisés (82% aux États-Unis en 2018) que les pays du Sud (34% en Inde). Il existe cependant des cas particuliers comme en Amérique du Sud (92% en Argentine). Ces disparités sont liées au niveau de développement économique et social (actuel et passé) des pays.

En Amérique, en Europe et dans certaines régions d’Asie orientale (Japon, Corée du Sud) la transition urbaine est ainsi achevée. Leur croissance urbaine est donc désormais faible.

Reste que la transition urbaine est toujours en cours dans la plupart des pays du Sud, notamment en Afrique et en Asie où la population rurale est importante. L’exode rural et l’accroissement naturel favorisent l’augmentation du nombre d’habitants dans les villes des pays du Sud (forte croissance urbaine).

Ecoute la leçon

– Le résumé en schéma : Une urbanisation à plusieurs vitesses

2. Des métropoles de plus en plus grandes

Avec la progression de l’urbanisation, liée notamment à la croissance démographique, les villes devraient être plus nombreuses et de plus en plus grandes. Selon les chiffres de l’ONU, 2,5 milliards de personnes pourraient s’ajouter aux espaces urbains d’ici 2050.

Cette urbanisation entraîne une extension des villes : l’étalement urbain. Les dynamiques de périurbanisation tendent ainsi à se généraliser dans toutes les régions du monde en particulier grâce à la démocratisation des véhicules particuliers. Cependant, l’étalement urbain doit faire face à plusieurs problématiques comme le recul des espaces agricoles, les conflits d’usages, les mobilités ou la préservation de l’environnement (impact sur la biodiversité, pollution…).

Autre conséquence de l’accélération de l’urbanisation, le nombre de mégapoles augmente dans le monde, en particulier dans les pays du Sud. Aujourd’hui, selon l’ONU, le monde compte 33 mégapoles dont la plupart se situent en Asie (20 au total dont 6 en Chine et 5 en Inde). Elles devraient être 43 en 2030. Là encore, la forte concentration de population urbaine amène les mégapoles à faire face à des difficultés liées au logement, au transport, aux infrastructures et à l’emploi. Toutefois, ces mégapoles ne concentrent « que » 7% de la population mondiale.

Ecoute la leçon

– Le résumé en schéma : Des métropoles de plus en plus grandes


Vocabulaire

Accroissement naturel : différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès.

Croissance urbaine : augmentation de la population des villes.

Étalement urbain : processus d’extension des villes vers la périphérie.

Exode rural : migration des populations de la campagne vers la ville.

Mégapole : métropole d’au moins 10 millions d’habitants.

Métropole : agglomération qui concentre des fonctions de commandement et dont l’influence s’étend sur un territoire plus ou moins vaste (région, pays, monde).

Périurbanisation : extension des surfaces « artificialisées » en périphéries des agglomérations urbaines => étalement urbain.

Taux d’urbanisation : part de la population qui vit en ville (en %).

Transition urbaine : passage d’une population majoritairement rurale à une population majoritairement urbaine.

Urbanisation : processus de croissance de la population urbaine (croissance urbaine) et d’extension des villes (étalement urbain).


Documents

Graphique : L’évolution de la population urbaine et rurale dans le monde entre 1950 et 2050

Carte : Taux d’urbanisation et mégapoles dans le monde en 2018

Graphique : Le nombre de mégapoles dans le monde (1990-2018-2030)

Graphique : Le top 10 des plus grandes métropoles mondiales (1990-2018-2030)

– Satellite : Les grandes aires urbaines mondiales vues du ciel (2016)

– Vidéo : Qu’est-ce qu’une mégapole ?

Print Friendly, PDF & Email

Auteur : M.REGNIER

M. REGNIER enseigne l'histoire-géographie au lycée Balata en Guyane.