A. Des espaces productifs diversifiés

1. Des espaces productifs hiérarchisés

Avec la mondialisation, les productions se répartissent dans le monde en fonction des avantages de chaque territoire : c’est la Division Internationale du Travail (DIT).

Les pays les plus développés s’imposent dans la DIT. Ce sont des centres décisionnels mais aussi des pôles de recherche et d’innovation attractifs pour les FTN grâce notamment à leurs grandes universités, à leur poids financier (investissements), ainsi qu’à leurs infrastructures numériques (Internet). Selon l’ONU, une dizaine de pays concentraient 80 % de la recherche en 2017 avec la domination des Etats-Unis (453 milliards $ soit 1/3 des dépenses mondiales en R&D).

Les pays en développement sont intégrés dans le système productif mais leur rôle est moins important dans la chaîne de valeur. Ils fournissent les matières premières (lithium du Chili) et agricoles (cacao de Côte d’Ivoire) ce qui les rend dépendants des aléas du marché (chute des prix). Du fait de leur main d’œuvre bon marché, certains pays (pays-ateliers) concentrent des activités à faible niveau de qualification (assemblage, industrie légère, centres d’appels…). Ces territoires sont interchangeables et sont donc fortement mis en concurrence.

Enfin, d’autres pays restent en dehors du système productif mondial parce que leur situation ne présente pas d’avantages particuliers pour les FTN (pas de ressource, instabilité politique, guerres…) : on parle alors de pays en marge de la mondialisation.

Toutefois, certains pays émergents parviennent à tirer bénéfice de la DIT. Les anciens pays ateliers appelés « petits dragons » (Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hong Kong) sont devenus des pays industrialisés. Aujourd’hui la Chine, devenue la première puissance industrielle mondiale, cherche à renforcer son poids dans les secteurs de haute technologie et accroît son influence en investissant dans d’autres Etats (Europe, Afrique de l’Est) dans le cadre de son projet de « nouvelle route de la soie ».

Ecoute la leçon (lue par Yildiz, 1D)

2. De nouveaux espaces de production

Dans la logique de la DIT, les espaces de production sont évalués par les FTN en fonction de leurs objectifs de profit. Elles s’intéressent ainsi aux territoires dans lesquels se trouvent les ressources naturelles (extraction de minerais, terres arables…) ou humaines (main d’œuvre bon marché) dont elles ont besoin. Cette démarche favorise l’émergence de nouveaux espaces productifs considérés auparavant comme marginaux (déserts, Amazonie, grands fonds marins) ou exclus de la mondialisation (Afrique de l’Est).

Dans un contexte de production de masse et de forte concurrence, les acteurs et les territoires tentent de se différencier en proposant des produits nouveaux (légumes tropicaux) ou labellisés (qualité) en misant sur un savoir-artisanal. Dans certains cas, cette différenciation peut être incompatible avec les objectifs de développement durable (transport, produits hors saison).

Les besoins croissants en innovation dans un environnement compétitif, renforcés par la révolution numérique, favorisent le développement d’espaces productifs spécialisés dans les hautes technologies (Silicon Valley en Californie, Bangalore en Inde). Depuis 2017, ce sont d’ailleurs les entreprises du secteur des technologies qui concentrent les capitalisations boursières les plus élevées (5,6 milliards $ en 2019) avec en tête Microsoft et Apple (2019).

Ecoute la leçon (lue par Sajaline, 1A)


Vocabulaire

Division Internationale du Travail (DIT) : répartition mondiale des productions en fonction des avantages comparatifs de chaque espace producteur.

Espace productif : espace sur lequel se réalise une production de biens ou de services.

FTN (firme transnationale) : entreprise qui a des activités dans plusieurs pays.

Industrie légère : industrie qui produit des biens légers (produits électroniques, vêtements…).

« Nouvelle route de la soie » : projet lancé en 2013 visant à développer les échanges commerciaux entre la Chine et le reste du monde grâce à des investissements chinois massifs dans divers pays (notamment en Afrique de l’Est).

Système productif : ensemble des facteurs et des acteurs concourant à la production, à la circulation et à la consommation de richesses.


Documents

– Vidéo : La nouvelle « route de la soie » (Brut, 2019)

Print Friendly, PDF & Email

Auteur : M.REGNIER

M. REGNIER enseigne l'histoire-géographie au lycée Balata en Guyane.