C. L’analyse de document(s)

Au lycée, l’analyse de document(s) peut faire l’objet de questions ou d’une consigne.

Il est conseillé de suivre certaines étapes pour réussir son analyse de document(s).

Gardez bien à l’esprit que le document doit être l’élément central de votre travail !

1. S’approprier le document

Pour s’approprier le document, il est souvent indiqué de :
a. faire une lecture rapide (informations diverses, idée générale) ;
b. lire avec attention la consigne ou les questions ;
c. faire une lecture approfondie du document en relation avec les questions

Une lecture rapide te permet de comprendre le sens général du document.
La lecture de l’ensemble des questions avant une deuxième lecture plus approfondie te fera gagner du temps car elle te permettra de repérer les informations utiles pour construire tes réponses.

Astuce :
– numérote les lignes du document de 5 en 5 si les lignes ne sont pas déjà précisées (textes)

2. Présenter le document (brouillon)

Les informations autour du document sont des clefs importantes pour situer le sujet et te raccrocher à la leçon (thème du programme). Elles t’aident également à présenter le document (natureauteurdatesujet). Cette présentation va constituer ton introduction.

Pour rappel, la nature peut être :
– un texte (à préciser => article, rapport, discours…) ;
– un graphique => savoir décrire les évolutions (augmentation, baisse, stagnation) ;
– une carte (préciser son type)
– une photographie ;
– une affiche ;
– etc.

3. L’analyse du document (brouillon)

Au lycée, l’analyse de document demande d’aller au-delà de sa simple compréhension : il faut être capable de contextualiser (grâce à la date notamment) et de critiquer le document (intérêt/limite du document).

a. Le contexte = ce qui se passe à l’époque du document
La date (et éventuellement l’auteur si je le connais) permet de replacer le document dans un contexte particulier. Ce contexte aide à comprendre pourquoi le document a été réalisé.
Ex : une image de propagande américaine en 1917 incitant les citoyens s’engager dans l’armée => en 1917, les Etats-Unis rejoignent les Alliés dans la Première Guerre mondiale.

b. Les idées = le sujet + les arguments
Après avoir repéré le sujet général (évoqué dans le titre) il faut dégager les idées principales (paragraphes, légende, symboles).
Il faut ensuite regrouper ces idées essentielles autour de thèmes communs qui vont servir à déterminer tes parties.
Enfin, tes connaissances permettent de compléter/mettre en lumière les idées du document.

c. La critique = intérêt et limite du document
Analyser un document c’est aussi critiquer ce document.
Pour cela, il faut souligner l’intérêt du document en montrant en quoi il permet de comprendre une situation ou un événement.
Mais il faut également être capable de montrer les limites de ce document : informations partielles, erreurs (fake news), intentions de l’auteur (partialité ?)…

Dans tous les cas, tu dois t’aider de tes connaissances.
Il est donc nécessaire d’apprendre ses leçons.

d. Utiliser le document
L’analyse de document repose logiquement sur l’utilisation du document. Autrement dit, tu dois montrer que tu as compris le document et que tu as su l’exploiter pour répondre aux questions posées.
Il faut donc citer le passage qui illustre ta réponse en précisant la ou les ligne(s) concernées. Utilise alors des guillemets (« citation »).
Par exemple, tu peux rédiger ta réponse et ajouter ta justification comme il suit :
Je rédige ma réponse : « citation » (l.x).

NB.
– tu peux éventuellement utiliser un marqueur pour surligner les passages en lien avec les questions (une couleur par question par exemple) lors de ta lecture approfondie mais attention à ne pas surcharger ton document et le rendre illisible.

4. La rédaction : un effort à ne pas négliger

Lorsque l’analyse de document fait l’objet d’une consigne (= 1 question), ta réponse doit se présenter sous la forme d’une rédaction organisée :
introduction = présentation du document + problématique + plan (à préparer au brouillon)
– l’analyse = 2 ou 3 paragraphes (idées principales) avec un argument, une citation du texte et des connaissances pour chaque paragraphe
– conclusion (courte) = réponse à la question posée (= bilan) + ouverture

Nb.
– tu dois rédiger tes réponses en faisant des phrases complètes et claires.
– tu utiliseras au mieux les 
connecteurs logiques (clique sur le lien pour télécharger la fiche d’aide).
– tu feras attention à la 
ponctuation.



A télécharger :

La fiche « méthode » [PDF]

Print Friendly, PDF & Email