P. Louis-Philippe


Membre éloigné de la famille royale, connu sous le nom de duc d’Orleans, Louis-Philippe est opportunément porté sur le trône à l’issue des Trois Glorieuses en 1830. « Roi des Français », il se présente comme un souverain citoyen et libéral qui souhaite tourner la page de l’Ancien régime. Pacifiste, il prône la paix entre les nations pour favoriser les affaires mais face aux critiques virulentes, il se montre de plus en plus autoritaire à l’encontre de la presse et de ses opposants politiques. Refusant de voir que l’écart se creuse avec le peuple, Louis-Philippe reste opposé à l’élargissement du corps électoral réclamé par les progressistes. Dans un contexte de crise économique, une révolution éclate en février 1848 et le pousse à abdiquer. Il s’exile alors en Angleterre où il meurt en 1850.

Print Friendly, PDF & Email