P. Robespierre


Député du Tiers état en 1789, membre du club des Jacobins dont il devient l’une des principales figures, Robespierre défend le suffrage universel et l’égalité des droits à l’Assemblée nationale. Siégeant avec les Montagnards à la Convention, il s’oppose aux Girondins. Après l’éviction de ces derniers en juin 1793, il rejoint le comité de Salut public où il prend part à la mise en place d’un gouvernement révolutionnaire et de la Terreur. A l’origine de la loi de Prairial qui permet d’expédier les procès et faciliter les condamnations, Robespierre finit par cristalliser les critiques avant d’être arrêté le 9 Thermidor An II. Son exécution sonne la fin de la Terreur.

Print Friendly, PDF & Email